Cavaliers des cimes…
 
Savoir-faire…
 Le 5ème Escadron a effectué une période sur le terrain au cours de laquelle les personnels ont pu obtenir ou confirmer le module Bravo au tir FAMAS, prérequis nécessaire pour assurer les missions du soldat français sur le territoire national. Un exercice a pu être mis en œuvre le jour de la Toussaint dans le cadre de la mission « Reconnaître ».
 Dès le premier jour, à l’issue du rassemblement au 4ème Régiment de Chasseurs à Gap, l’ambiance était à la préparation, le personnel s’activait et conditionnait le matériel pour passer quelques jours sur le terrain dans des conditions climatiques hivernales. A peine déployés sur le pas de tir de la Valette (04), chacun recevait une tâche à accomplir, mise en place du bivouac et installation de la ciblerie avant la tombée de la nuit qui s’annonçait froide.
 La journée suivante, après une nuit difficile, un rappel des connaissances exigées et inhérentes à la profession du militaire en matière de tir ont été rappelées par les moniteurs IST-C. Les différents tirs se sont enchaînés le jour suivant dans le strict respect des délais et des règles de sécurité prescrits par les cadres.
 La commune de Saint-Pons, voisine de Barcelonnette (04), a mis à disposition la salle des fêtes pour nous permettre de passer une nuit au chaud alors qu’il neigeait abondamment. Le 1er novembre au matin, une instruction sur le pistolet automatique, le FAMAS et l’AAN-F1 ont permis d’animer plusieurs ateliers ; après un repas amélioré, un après-midi chargé d’émotions le jour de la Toussaint s’annonçait.
Il s’agissait d’un exercice basé sur un scénario que notre société moderne peut être amenée à gérer. Le but de la mission était de reconnaître des points névralgiques (poste d’observation, réservoir, village, antenne) susceptibles d’être visés par des actes de malveillance. Ces sites, dominant la vallée de l’Ubaye, devaient être atteints à pied en progression tactique. Articulée en section PROTERRE, chaque groupe cheminait avec enthousiasme. Après environ sept heures de marche et quelques incidents programmés par le commandement, les troupes ont regagné le camp de base et se sont reconditionnées avant un sommeil bien mérité.
 Le dernier jour, un parcours de tir avec des postes aménagés permettait d’épanouir son savoir-faire.
Cette période d’instruction a permis à tous les personnels d’être validés au module Bravo dans des conditions météorologiques hivernales renforçant leur aguerrissement.
 De retour au quartier, le reconditionnement du personnel et du matériel s’est opéré avec rigueur et professionnalisme. Une fois de plus le 5ème Escadron était de tous les horizons…
Tagged with →  
Share →
Aller à la barre d’outils