Sergent Richard ABJEANCadre de réserve au 5ème Escadron, le Sergent Abjean est décédé brutalement au soir du 11 septembre dernier, d’un arrêt cardiaque.

Il laisse un fils de 13 ans, et une épouse, enceinte d’un enfant prévu pour octobre.

Appelé du contingent au 92 Régiment d’Infanterie en 1990, il signe un contrat VSL et part pour quatre mois en Nouvelle Calédonie. Il reçoit la médaille de bronze de la Défense Nationale en janvier 1991, et rejoint la réserve avec de grade de caporal. Il est affecté au 5ème Escadron du 4ème Régiment de Chasseur en 2006 et gravit les échelons : Caporal-chef, puis Sergent. Il part en formation à Saint-Maixent en juin dernier.

Aimé de tous, apprécié de ses supérieurs, le Sergent Abjean – Oui, il préférait qu’on l’appelle Sergent, de par son origine de fantassin – le Sergent Abjean était un cadre militaire de valeur. Toujours de bonne humeur, il avait cette capacité étonnante de toujours se trouver là où il y avait une tâche à faire, un ordre à exécuter. Son autorité naturelle emportait l’adhésion de tous, et on l’aurait suivi au bout du monde !

9 JUIN 2011 (34)Il portait très haut les valeurs militaires et républicaines. Le mot « Servir » prenait avec lui une signification très élevée. Honneur, fidélité et devoir guidaient sa vie. Il était pour nous tous, tant supérieurs que subordonnés, un exemple.

Toujours prêt, toujours volontaire, il avait fait sienne la devise du Régiment.

En un mot, comme en cent, Richard était un bon camarade.

Salut, Sergent.

Tu nous manqueras.

Major Olivier

 

Tagged with →  
Share →
Aller à la barre d’outils