Intensité, Rusticité, Cohésion

Tels sont les trois adjectifs qui caractérisent l’exercice Choucas 2014 qui s’est déroulé du 7 au 10 novembre. Choucas est une manœuvre qui réunit chaque année les compagnies de réserve des six corps de la 27ème Brigade d’infanterie de montagne.

Il a permis de déployer deux compagnies organiques sur deux terrains de jeux que sont la Chartreuse et le Vercors.

img choucasDans le cadre de cette manœuvre, le 4ème Régiment de Chasseurs a fournit un Chef de Section, le LTN Bailly ainsi qu’un groupe de combat. La section du LTN, Jonquille 20, a été renforcée par un groupe du 13ème BCA et un groupe du 93ème RAM.

L’exercice est monté en intensité pendant 72 heures avec pour objectif le contrôle opérationnel des forces sur les MICAT (Missions Communes de l’Armée de Terre).

La section Jonquille 20, d’abord projetée dans la Vallée d’Entremont en Chartreuse a mené jour et nuit les missions Surveiller une zone et Tenir des points particuliers face à des manifestants et activistes sur fond de mouvements politiques contestataires.

Dans un second temps, Jonquille 20 a poursuivi sa mission en rejoignant La-Chapelle-en-Vercors dans le massif du Vercors.

Face à des actions rebelles de plus en plus intenses et violentes, Jonquille 20 a du prendre en compte les missions Surveiller et Interdire en mesure de Neutraliser. L’exercice s’est terminé par une Réduction de Résistance Isolée (RRI) avec un assaut musclé sur le refuge de Crobache.

Les temps d’action se sont enchaînés sans temps mort dans des conditions de froid et de pluie qui n’ont pourtant pas entamé le moral des chasseurs.

Une vraie opportunité pour les deux Commandants d’unité et les quatre Chefs de section Choucas de travailler dans les conditions du réel en autonomie totale pendant trois jours.

En conclusion, le bilan humain est très positif, tant sur la richesse des pratiques de travail entre les unités que sur la cohésion intra-Brigade.

Tagged with →  
Share →
Aller à la barre d’outils