Déroulement de la « POUSSIERE »

La poussière est une petite cérémonie qui semble tirer son origine d’une coutume de l’Armée d’Afrique où l’eau était parfois plus rare que le vin.

Aussi, pour rincer les verres comme pour faire passer la poussière des longues chevauchées, prenait-on l’habitude de boire un fond de verre de vin avant autre chose.
Le cérémonial traditionnel correspond aux commandements suivants, chacun s’étant assuré que son verre contient un peu de vin, rouge en général :

 » Vos gueules là-dedans ! annonce le popotier.
Gardes à vous ! (Les convives se tiennent debout, poings fermés sur la table et pouces levés) Repos ! (Mains à plat sur la table)
Gardes à vous !
Main au godet ! (On ne saisit pas le verre)
Main sur le godet ! (Chacun saisit son verre toujours posé sur la table)
Le godet à deux doigts des écoutilles ! (On porte le verre au niveau des lèvres)
Attention pour la poussière ! » L’assemblée répond : « Prêts ! »
Envoyez ! ( chacun boit d’un coup son verre et le pose)
Le popotier prend soin, d’annoncer le saint patron de l’arme de la formation des invités et l’assemblée répond :

Alpins: « Et par Saint Bernard » … « Vive les Montagnards »
Légion :  » Et par saint Antoine  » …  » Vive la légion »
Troupe de marine :  » Et au nom de Dieu  » …  » Vive la coloniale  »
Infanterie :  » Et par saint Maurice  » …  » Vive l’infanterie  »
Arme Blindée Cavalerie :  » Et par saint Georges  » …  » Vive la cavalerie  »
Artillerie :  » Et par sainte Barbe  » …  » Vive la bombarde  »
Génie :  » Et par sainte Barbe  » …  » Vive la sape  »
Transmission :  » Et par saint Gabriel  » …  » Vive les transmissions  »
Train :  » Et par l’Empereur  » …  » Vive le train  »
Matériel :  » Et par saint Eloi  » …  » Vive le matériel  »
Gendarmerie :  » Et par sainte Geneviève  » …  » Vive la gendarmerie  »
Cavalerie :  » Et par Saint-Georges »…  » Vive la cavalerie !  »
ALAT : « Et par Sainte Clothilde » … » Vive l’ALAT! »
Cadre Spécial :  » Et par saint Ambroise  » …  » Vivre le cadre spécial  »
Service de Santé :  » Et par saint Luc  » …  » Vive le service de santé  »
Commissariat :  » Et par saint Martin  » …  » Vive le commissariat  »
Paras: « Et par saint Michel ».. »Vive les paras ».

 

L’unité entonne alors son chant.

Dans le lit de la marquise, il y avait le quatrième chasseur (bis)
Qui n’avait pas peur.

Aller à la barre d’outils